Le Domaine

Les paysages alsaciens que nous connaissons sont le résultat d’une cassure géologique. Cet effondrement du à la tectonique des plaques débute à l’Oligocène (de -34 à -23 Ma). Sont ainsi mis à jour les strates variées construites au fil du temps: les différents granits, grès et calcaires.

Tandis que dans les parties basses de profondes couches de sédiments s’accumulent: essentiellement marins durant l’Oligocène puis fluviatiles au Miocène (de -23 à -5 Ma).

Au Pliocène (de -5 à -2 Ma) les débouchés des principales rivières vosgiennes (Thur, Lauch, Fecht, Bruche, Zorn) construisent d’importants cônes de déjection (parfois jusqu’à plusieurs kilomètres de profondeur). Ce sont ces périodes qui donnèrent naissance à la plaine du Rhin que nous connaissons aujourd’hui.

D’où une mosaïque de sols très divers issus de cette cassure: des colluvions en bas de coteaux issus des dépôts calcaires de l’Oligocène; des sols de grès plus anciens (du Trias formé il y a 250 millions d’années) qui donnèrent naissance aux grès calcaire et aux marnes; des sols encore plus âgés comme le Granit de Turckheim formé il y a 320 millions d’années et mis à la surface par ces remous.

Cette diversité géologique est une des plus importantes au monde. Nous voyageons dans le temps à chaque parcelle. Chaque cuvée acquiert ainsi son identité propre, déterminée par l’origine géologique autant que par le climat ou les techniques culturales employées.

Les Terroirs alsaciens permettent l’élaboration de Grands Vins, pour peu qu’on mette en place une viticulture ambitieuse, consciente de ses possibilités.

Notre famille vend sa production en bouteille depuis 1942. Les personnes passent, mais l’ancrage dans la vigne subsiste.

Aujourd’hui nous travaillons ensemble, Christian, Véronique et Denis. Parler de filiation est important, parce que notre métier ne peut se concevoir que sur le long terme. Cependant nous pensons que chacun doit et peut s’affirmer comme il le souhaite dans notre monde.

Aussi pensons-nous que les enjeux évoluent, la Nature montre un visage qui change et les attentes que nous avons envers la vie sont différentes de celles qu’avaient les générations précédentes.

Nous tentons donc de nous adapter, de ne pas rester indifférent aux choses ni aux gens. Mais fermement, dans la conscience de ce qui pourrait nous freiner de même que dans la reconnaissance de ce qui nous fait avancer.

En fin de compte nous sommes un agrégat de personnes complexes, avec nos petits soucis et notre vision propre. Ce qui nous rassemble c’est bien sûr que nous formons une famille, mais c’est aussi le souci de produire des vins sains, reflets d’une histoire, d’une culture et d’un terroir.

Notre village est le creuset du Vignoble alsacien. Le site est occupé depuis le paléolithique. Une vie agricole s’y développe. La culture de la Vigne y est quant à elle arrivée au Vème Siècle avec les légions romaines.

Dès lors le village a servi de ville de garnison. A partir de l’an 720 la famille des Comtes d’Eguisheim fait rayonner Eguisheim en en faisant le centre de leurs immenses Domaines et construisirent le château. Au XIIIème siècle le Village devient propriété de l’Evêché de Strasbourg, qui divise le Vignoble entre plusieurs abbayes des environs. En témoignent les bâtiments de plusieurs cours dîmières qui appartinrent aux Augustins de Marbach, aux Bénédictins d’Ebersmunster, aux Cisterciens de Pairis ou aux Dominicains de Colmar.

En agrandissant les fortifications ils créèrent un environnement propice au développement du commerce. D’où le développement qualitatif du vignoble et l’aura croissante des vins de nos coteaux à partir de ce moment.

Les périodes de guerre et d’incertitude politique qui secouèrent notre Région n’ont ensuite pas permit à notre Vignoble d’atteindre le niveau de reconnaissance auquel il pourrait légitimement prétendre. Il est intéressant de noter qu’à partir du Moyen-Age jusqu’en 1945 l’Alsace a connu en moyenne une année de guerre pour 6 années de paix.

Aujourd’hui le Vignoble d’Eguisheim couvre plus de 300 hectares. Nous sommes une des seules commune à avoir 2 Terroirs classés en Appellation Alsace Grand Cru, l’Eichberg et le Pfersigberg. Ces deux terroirs représentent 9% de la surface classée Grand Cru en Alsace.

Notre famille est un des maillons de la longue chaîne de ceux qui s’attachent à produire des vins authentiques qui ont en eux cette filiation.